French to EnglishLife

Zero – Lyrics Meaning in English – Madame Monsieur

“Zero” by Madame Monsieur is a poignant French pop song reflecting on the anonymity of city life. It explores feeling invisible in a bustling world, longing for recognition. The lyrics touch on human connection and the desire to be seen and heard.

Singer – Madame Monsieur

J’ai mes clefs dans les poings, entre mes doigts je les tiens
Check derrière, check au loin et jusqu’ici tout va bien
Marcher vite, baisser les yeux mais marcher bien au milieu
Ils sont souvent cachés dans les coins

I have my keys in my fists, between my fingers I hold them
Check behind, check in the distance and so far so good
Walk quickly, look down but walk well in the middle
They are often hidden in the corners

T’es qu’un zéro, solo zéro, toi qui m’attends dans la rue
J’y peux rien si c’est ta mère la dernière qui t’a vu tout nu
Tu te prends pour un animal, j’crois que t’as maté trop de docus
Si t’as vraiment trop la dalle, y a Pigalle ou les films de cul

You’re just a zero, solo zero, you waiting for me in the street
I can’t help it if it was your mother who was the last one to see you naked
You think you’re an animal, I think that you’ve watched too many documentaries
If you’re really too tired, there’s Pigalle or sex films

Zéro, zéro
T’es qu’un zéro, zéro
Zéro, zéro, zéro
Zéro, t’es qu’un zéro

Zero, zero
You’re just a zero, zero
Zero, zero, zero
Zero, you’re just a zero

Un, zéro, zéro, zéro, marche dans la nuit
Je quémande des numéros
J’veux faire diversion mais j’suis dans faits divers
Non, je ne suis pas un héros

One, zero, zero, zero, walk in the night
I beg for numbers
I want to create a diversion but I’m in news
No, I’m not a hero

J’erre dans la ville à la recherche de ma virilité
Prêt à lui prendre sa timidité
Je n’ai vu qu’elle, j’ai perdu toute humanité
Bloqué dans le hall devant la cage d’escaliers

I wander the city in search of my manhood
Ready to take away her shyness
I only saw her, I lost all humanity
Stuck in the hall in front of the stairwell

J’l’interpelle, lui impose mon envie d’aller se caler
Digicode en pleurs, je rallume tes peurs
Donne-moi ton corps ensuite protège ton cœur
Sombre inconnu veut te voir nue, dissimulé derrière voiture

I call out to her, impose on her my desire to go and relax
Digi-code in tears, I turn it back on your fears
Give me your body then protect your heart
Dark stranger wants to see you naked, hidden behind the car

J’attends dans le noir pour révéler ma vraie nature
La journée, j’suis normal, j’suis comme toi
J’suis comme eux, la nuit j’suis dépassé par mes pulsions
Dans la tête ça pue l’sexe

I wait in the dark to reveal my true nature
During the day, I’m normal, I’m like you
I’m like them ,at night I am overwhelmed by my impulses
Sex stinks in my head

J’me branle dans un buisson, j’veux t’aimer sur un matelas Bultex
Ton regard pétrifié fait vriller mes intuitions
J’excuse mes actions car j’ai manqué d’affection
J’ouvre les portes du réel, t’aimer n’est plus une fiction

I jerk off in a bush, I want to love you on a Bultex mattress
Your petrified look twists my intuitions
I excuse my actions because I lacked affection
I open the doors of reality, loving you is no longer a fiction

J’agis puis j’contemple l’erreur de ma réflexion
Percer ton armature, j’rêve de devenir un homme sage
Peut-on blâmer mère nature de m’avoir créé comme ça

I act then I contemplate the error of my thinking
Pierce your frame, I dream of becoming a wise man
Can we blame mother nature for having created me like that

Zéro, zéro, zéro
Zéro, zéro, zéro
Zéro, zéro, zéro
Zéro

Zero, zero, zero
Zero, zero, zero
Zero, zero, zero
Zero

Stilettos aiguisés, Grazia roulé bien serré
Gava t’as qu’à m’attaquer, la mode pourrait te matraquer
Oui le style est important, je suis baguée jusqu’aux dents
Coup de croc, pauvre chien, tout ça pour un coup de rein

Sharp stilettos, Grazia rolled up tight
Gava just attack me, fashion could bludgeon you
Yes style is important, I’m ringed to the teeth
Fang bite, poor dog, all that for a kick

Lacrymo dans le sac, de la maison à la fac
Pour te fumer du tac au tac, j’ai préparé la contre-attaque
Kravmaga, grave mon gars, si tu m’aimes prends garde à toi
Je ne te le dirai pas deux fois

Tear gas in the bag, from home to college
To smoke you out, I prepared the counterattack
Self-defence, serious my guy, if you love me be careful
I won’t tell you twice

Tu t’expliques et tu divagues mais y a pas d’erreur
Tu crois que tu dragues mais t’agis comme un violeur
Pense à tous les zéros qui traînent dans le secteur
Pense à tous les zéros qui pourraient serrer ta sœur

You explain yourself and you ramble but there’s no mistake
You think you’re flirting but you act like a rapist
Think of all the zeros that hang out in the sector
Think of all the zeros that could hug your sister

T’es qu’un zéro, solo zéro, toi qui m’attends dans la rue
J’y peux rien si c’est ta mère la dernière qui t’a vu tout nu
Tu te prends pour un animal, j’crois que t’as maté trop de docus
Si t’as vraiment trop la dalle, y a Pigalle ou les films de cul

You’re just a zero, solo zero, you waiting for me in the street
I can’t help it if it was your mother who was the last one to see you naked
You think you’re an animal, I think that you’ve watched too many documentaries
If you’re really too tired, there’s Pigalle or sex films

Zéro, zéro
T’es qu’un zéro, zéro
Zéro, zéro
Zéro, t’es qu’un zéro

Zero, zero
You’re just a zero, zero
Zero, zero
Zero, you’re just a zero

Zéro, zéro, zéro
Zéro, zéro, zéro
Zéro, zéro, zéro
Zéro

Zero, zero, zero
Zero, zero, zero
Zero, zero, zero
Zero