Menteur – Lyrics Meaning in English – Pierre De Maere

Menteur means “liar”. The singer apologizes for having lied, for lying has become his habit which is irresistible. He admits to cheating and lying optimally.

Singer – Pierre De Maere

Maman, je mens, je mens
Et je me mens à moi-même
Des fois, je triche un peu
Je plonge lentement
Ça te fait de la peine

Mom, I lie, I lie
And I lie to myself
Sometimes I cheat a little
I dive slowly
It hurts you

Faudrait pas que j’idéalise
Pas que je romantise nos dialogues et nos fous rires, non
Plutôt rester réaliste
Surtout pas que je m’enlise dans mes rêves qui n’en finissent pas

I shouldn’t idealize
Not romanticize our dialogues and our giggles, no
Rather stay realistic
Above all, don’t let me get bogged down in my never-ending dreams

Mais c’est comme tomber du ciel
Tu sais bien, chaque fois j’les chasse et ils reviennent plus fort
Ça fait 100 fois cette semaine
Ce soir, j’y pense encore

But it’s like falling from the sky
You know, every time I hunt them and they come back stronger
It’s been 100 times this week
Tonight, I’m still thinking about it

Hey, avant la nuit, tu me prends dans tes bras tendrement
Tu m’expliques lentement que la vie est ainsi faite
Que rien ne sert de se lamenter inlassablement
Puis tu m’offres une dernière danse, hey

Hey, before nightfall, you take me in your arms tenderly
You explain to me slowly that life is like this
That there is no point in complaining tirelessly
Then you offer me one last dance, hey

Maman, je mens, je mens
Et je me mens à moi-même
Des fois, je triche un peu
Je plonge lentement
Ça te fait de la peine
Et tu mérites mieux
Maman, je mens, je mens
Je me mens à moi-même, hey
Je plonge lentement
Ça te fait de la peine

Mom, I lie, I lie
And I lie to myself
Sometimes I cheat a little
I dive slowly
It hurts you
And you deserve better
Mom, I lie, I lie
I lie to myself, hey
I’m sinking slowly
It hurts you

Hey, faudrait pas que tu diabolises mes rêves et mes dérives
Toutes ces dames et leurs caprices, non
Et tu sais bien que ça m’attriste un peu
Ce regard dans tes yeux, promis je fais d’mon mieux

Hey, you shouldn’t demonize my dreams and my excesses
All these ladies and their whims, no
And you know very well that it saddens me a little
This look in your eyes, I promise I’ll do my best

Maman, un jour, je serai une superstar
Sortirai super tard, même qu’il fera super noir
Et quand j’aurais brisé mon seul espoir de me trouver une histoire
Alors, je reviendrai te voir

Mom, one day I’ll be a superstar
Go out super late, even though it’s super dark
And when I’ve broken my only hope of finding myself a story
Then I’ll come back to see you

Hey, comme avant tu me prendras dans tes bras tendrement
Tu m’expliqueras lentement que la vie est ainsi faite
Que rien ne sert de se lamenter inlassablement
Et m’offriras une dernière danse, hey

Hey, as before you will take me in your arms tenderly
You will explain to me slowly that life is like this
That there is no point in complaining tirelessly
And will offer me one last dance, hey

Maman, je mens, je mens
Et je me mens à moi-même
Des fois, je triche un peu
Je plonge lentement
Ça te fait de la peine
Et tu mérites mieux
Maman, je mens, je mens
Je me mens à moi-même, hey
Je plonge lentement
Ça te fait de la peine

Mom, I lie, I lie
And I lie to myself
Sometimes I cheat a little
I dive slowly
It hurts you
And you deserve better
Mom, I lie, I lie
I lie to myself, hey
I’m sinking slowly
It hurts you

Superstar
Super tard
Super noir

Superstar
Super late
Super black

Leave a Reply

Your email address will not be published.